L ‘écrivain public, un passeur de mémoire

L ‘écrivain public, un passeur de mémoire

Ecrire un récit de vie ne consiste pas à relater chronologiquement une multitude de faits et de souvenirs, mais à faire vivre un personnage à travers ses expressions, ses habitudes, dans son époque et son contexte géographique. Cet exercice exige d’établir une confiance mutuelle fondée sur l’écoute, le respect, la discrétion.

S’imprégner de la personnalité de celui ou celle qui s’exprime, saisir ses pensées pour leur donner corps sans jamais les trahir, telle est la marche à suivre pour l’écrivain public s’il veut gagner ses galons de passeur de mémoire.

L’actualité nous a rappelé, si besoin était, combien nos aînés nous sont chers. Ne pouvoir les voir, les toucher, s’émouvoir devant le sourire qui éclaire leur visage marqué par les années, a été vécu douloureusement par les proches. Alors, gardez-les toujours à vos côtés grâce à ce joli livret que nous réaliserons pour vous amotsretrouves.fr et qui se transmettra de génération en génération.

amotsretrouves.fr

Cet article a été écrit par Maryse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *